Archives pour la catégorie Russie

Irkoutsk…et déjà nos premières aventures mongoles !

dsc0114.jpgIrkoutsk, c’est tranquille. La province. Ou plutôt, non, la Sibérie. C’est beaucoup plus flatteur. Ici, dans les rues aux maisons de bois, les toques de fourrures et les bottes de feutre sont de rigueur. Dans ce contexte sibérien, cela ne fait pas du tout déguisement. Aussi, on décide de se rendre sur le marché pour s’offrir des « valenky », les bottes de feutre. En allant au marché, les flics nous sourient et nous saluent. Pas de contrôles de papiers, comme si le simple fait d’être ici en hiver assurait automatiquement la régularité de notre séjour. Apparemment, à Irkoutsk, les contrôles serrés et répétés, c’est dans le tram. Yogui en fait l’expérience et doit user de tout son vocabulaire russe pour expliquer à la contrôleuse qu’il ne comprend pas pourquoi lui devrait payer un supplément pour son sac posé au sol quand les grand-mères d’à côté avec leur cabas à roulettes ne paient pas de majoration. Il semble qu’en Russie, un sac doit être porté, sinon il est considéré comme un encombrant et nécessite donc un ticket majoré. « C’est la loi », nous dit-on. Arrive notre arrêt. Je descends, faisant voler en éclat la belle solidarité de notre binôme. Yogui suit, comme si de rien était. Quelques noms d’oiseux filent derrière nous, mais nous somme déjà au milieu de la foule du marché.

Direction le consulat mongol avant de poursuivre vers le Baïkal
Irkoutsk, c’est l’étape obligée avant de filer vers le fameux lac Baïkal. Si on a des fourmis dans les jambes, pressés de découvrir la « perle de Sibérie » comme on surnomme le lac par ici, on doit d’abord s’occuper de nos papiers pour poursuivre bientôt le voyage vers la Mongolie. Direction donc le consulat mongol. On y rentre presque comme dans un moulin.

(suite…)

Chaleur humaine au cœur du froid sibérien!

dsc0003.jpgAvouons le d’emblée: à Krasnoyarsk, on se caille! Enfin, pourrait-on presque dire! C’est la Sibérie hivernale, n’est-ce-pas? En valeur absolue, il ne fait pourtant pas plus froid que la semaine précédente, quand nous profitions des joies de la montagne. Mais le froid en pleine nature, et le froid au milieu d’une ville à l’architecture soviéto-grisonnante n’ont rien à voir. Conséquence de cette psychologie du froid: on reste terrés dans les apparts, récupérant de notre semaine folle passée en montagnes chez Monsieur Chevalier.

Caillante et shopping!
On tire aussi les enseignements de cette escapade en faisant du shopping, complétant ainsi notre équipement pour profiter au mieux (et sans risque) de l’hiver sibérien! Le passe-montagne nous évitera à l’avenir de voir notre barbe se solidifier dès que le thermomètre descend en-dessous de moins 20! Pour éviter de perdre quelques phalanges, on s’empare aussi d’énormes gants… mais nous constatons avec une grande déception qu’il est impossible de trouver ici des chaussures sibériennes – voir la vidéo ici pour en (re)comprendre l’utilité! Pas forcément très rassurant de continuer avec nos chaussures de chez Décath… mais on n’a pas trop le choix! Krasnoyarsk, pour nous, c’est aussi une adresse: le Yoga Bar. Pas trop de relaxation pour nous dans ce bar très zen mais un espace de travail idéal où nous décidons très vite d’installer un bureau temporaire. Le Wi-Fi y est rapide et gratuit nous permettant de travailler en ligne et raconter nos aventures sur le site de Open it!UA. Autre atout de l’endroit: un excellent espresso, ingrédient indispensable pour faire tourner nos méninges parfois un peu refroidies par la température extérieure.

« Honorables invités » au Yoga Bar
On doit cependant admettre qu’avec notre accoutrement de voyageurs, nous dénotons vis-à-vis du reste de la clientèle plutôt aisée du lieu. Qu’importe semble-t-il pour la direction de l’établissement qui nous offre de succulents gâteaux, genre de petites pièce-montées fruitées! Excellent! La serveuse nous annonce tout sourire que « le chef de la maison a le plaisir d’offrir sa dernière création à ses honorables invités »… Certes, ça fait quatre jours de suite que nous passons des heures au Yoga Bar, mais pendant quelques secondes, nous sommes certains que la serveuse se trompe de clients…

(suite…)

VIDEO:Pique-nique nocturne par moins 30…et ‘Trophée Andros’ à la russe sur la place centrale de Krasnoyarsk!

Nous voilà désormais un peu plus à l’est… s’enfonçant dans la Sibérie. Après ce séjour exceptionnel dans les montagnes de l’Altay, chez Monsieur Chevalier, le retour à la ville est un peu difficile. D’autant plus qu’à Krasnoyarsk, le froid est, disons, piquant. En valeur absolue, il ne fait pourtant pas plus froid que dans les montagnes. Mais un moins 30 dans une ville grise à la soviétique, c’est bien moins agréable qu’un moins 30 en plein nature, avec soleil et un mètre de poudreuse autour…
On trouve quand même de quoi se distraire à Krasnoyarsk, en s’offrant un petit pique-nique nocturne. Le cerveau sûrement engourdi par le froid, Pierre évalue mal la température ambiante et annonce un moins 20… Il fait pourtant bien 30, comme on dit ici et comme le confirme un thermomètre installé un peu plus loin dans la rue principale. Pour ceux qui suivent plus, rappelons que le signe négatif est obsolète en hiver en Sibérie !
Moins 30 donc pour un pique-nique à la fraîche sur la place centrale de Krasnoyarsk – la place Lénine, à n’en point douter !  Et quel spectacle nous est offert : un Trophée Andros, sans Luc Alphan et autres stars du show-biz, mais avec des russes tout fiers de faire glisser leurs Lada ou autres grosses cylindrées sur la place verglacée ! Même les taxis y vont de leur petit dérapage. Tout est possible ! Pas de classes, ni de catégories… On est chez les ex-Soviets, avant tout ! Volant à droite ou à gauche… qu’importe, pourvu que ça glisse ! Le reste en images ci-dessous:
Image de prévisualisation YouTube

Pierre & Yogui  

 

VIDEO:Départ dans le noir, en motoneige sur la rivière gelée

Petite larme à l’œil en quittant ce petit coin de paradis…
Image de prévisualisation YouTube

Pierre & Yogui

Au fait, Monsieur Chevalier, c’est qui?

dsc0161.jpg
Mikhail Mikhailovitch Chevalier, c’est le boss. On le comprend très vite dès notre arrivée dans son royaume. Nous sommes ses invités et pas question de protester quand il nous offre son lit – l’unique lit du chalet – quand lui s’en va dormir à même le sol ou sur la table. ‘Nemishat’ – ici c’est la seule règle pour les invités. Ca se traduit par ‘Ne pas déranger’. On ne sait pas trop comment interpréter ça. Qu’importe, son hospitalité est sans limite, pour les nouveaux amis que nous sommes comme pour les anciens. On apprend par exemple qu’il a rencontré « Dima la bouteille » il y a plus de 20 ans, lors d’une expédition extrême dans le Kamtchatka (extrême orient russe). La température oscillait alors autour des -55°C. Oui, chez notre hôte on aime la nature et l’aventure ! Et ça nous va très bien !
Doté d’un charisme étonnant, Mikhail Mikhailovitch Chevalier est un véritable leader d’hommes. Autour de lui, il a sa bande. Des hommes de main qui prennent les instructions chaque matin et viennent au rapport en fin de journée. Tous sont potes, se connaissent de longue date, et se respectent mutuellement.

Après le marteau et la faucille, le signe de croix sorti de la poche revolver !
Coté idéologies, cet ex-coco est récemment passé à des choses plus orthodoxes, même si, de son propre aveu, il a pour l’instant encore du mal à faire le signe de croix. Il assure essayer. Son ami prêtre, le Père Evgueny, l’encourage, lui confirme « que ça devrait venir ». Quand on entend cette discussion, on se croit dans un film de truands où le bandit tente de se racheter une conduite auprès du curé.

(suite…)

VIDEO:Morceaux choisis d’une belle semaine en Sibérie

Comment Pierre est devenu « Pierre les Pieds-Noirs », dégustation de Mr Freeze et poudreuse à ne plus pouvoir en sortir ! Petit best-of en images de notre séjour dans ce paradis sibérien !
Image de prévisualisation YouTube

Pierre & Yogui

VIDEO:De retour de l’ascension du Pic des Cons avec « Tête de Brique »

Défaillance matériel pour Yogui qui casse la fixation du ski dans le sprint final ; Pierre qui se met dans le rouge pour suivre le rythme infernal de Tête de Brique, notre guide du jour à travers ces magnifiques paysages de Sibérie… Voilà le bilan d’une étape de montagnes haute en couleurs ! Le reste en images ci-dessous !

Image de prévisualisation YouTube

Pierre & Yogui

VIDEO:Présentation des chaussures sibériennes par Pierre

Pierre jalouse Yogui qui profite du confort de chaussures sibériennes du boss… Lui-même les tient d’un ami oligarque ! De véritables chaussons indispensables pour qui veut affronter les températures extrêmes de Sibérie !

Image de prévisualisation YouTube

Pierre & Yogui

Sortie ski de fond, facon Les Bronzés… par moins 34°C!

Après Les Tontons Flingueurs en Sibérie, voici Les Bronzés ! Aujourd’hui, c’est sortie ski de fond au pied du ‘Pic des Cons’ (Véridique ! le ‘Pik Durakov’ en VO russe !) ! Le ski de fond, c’est une première pour Yogui qui, malgré quelques ‘chutes à l’arrière’, se sent bien à l’aise sur ses skis de compet’. Pierre hérite lui des skis russes à l’ancienne et craint pour ses orteils ! Le reste, en version audio ci-dessous et par moins 34°C (2 min 30 secondes environ).


De nouvelles photos de Sibérie et de nos amis sibériens sont disponibles sur notre compte picasa

Et comme d’habitude plus de choses, et notamment plein de videos sur le site de Open it! UA

Pierre & Yogui

VIDEO: Les Tontons Flingueurs en Sibérie!

Vous les connaissez déjà… En Sibérie, Les Tontons Flingueurs sont donc de retour ! Pour l’adaptation russe d’Audiard et Lautner, à la direction, on peut compter sur Mikhail Mikhailovitch ‘Denis’ Chevalier. Présentation en vidéo de la bande.
Image de prévisualisation YouTube

Pierre et Yogui


1234

Il était une fois |
souvenirs de vacances |
un ptit voyage en Inde |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | U.C. Berkeley
| SPQRSNSP
| Paris apartment